Quel bois pour le sauna ?

Lors de l’achat d’un sauna, nous vous conseillons de faire appel à un spécialiste. Bien sûr, cela ne fait pas mal si vous le sollicitez pour enrichir vos connaissances de base sur le bois.

Voici les types de bois les plus adéquats pour le sauna:

Epicéa nordique

L’épicéa est le fer de lance de la foresterie. En 2008, une racine d’épicéa âgée de près de 10 000 ans a été découverte en Suède. Elle était génétiquement identique à l’arbre qui poussait dessus. L’épicéa nordique, ou épinette polaire, est particulièrement intéressant pour le sauna, car son bois est robuste, sa structure à pores fins, diffuse une atmosphère agréable grâce à ses nombreux petits Asteinschlüssen. L’épicéa nordique est un bois à faible coût qui dégage le parfum épicé typique des saunas et peut être utilisé pour les garnitures intérieures ainsi que pour les éléments de plafond et de mur.

Sapin de la pruche

Le sapin de la pruche est une plante de pin qui pousse presque exclusivement en Amérique du Nord. En Europe, on trouve parfois des pruches dans les jardins et les parcs. Pour la construction de sauna, on utilise souvent la pruche canadienne pour plusieurs raisons. D’une part, il s’agit d’un beau bois léger et tendre qui donne une belle ambiance avec une couleur blanche jaunâtre et d’autre part, il est également durable et facile à travailler.

Bois Abachi

L’Abachi est une essence africaine de la famille des mauves. Bien qu’Abachi soit un bois tropical issu des zones de forêts ombrophiles à feuilles persistantes d’Afrique, il ne faut pas le confondre avec les forêts protégées et souvent exploitées par les forestiers d’Asie. Abachi se développe rapidement et est durable. Etant donné que s’assoir dans le sauna est d’une grande importance, ce bois très léger est souvent utilisé à l’intérieur, par exemple pour les bancs, les chaises longues, etc. Un autre avantage d’Abachi est qu’il n’absorbe pas excessivement la chaleur.

Cèdre Rouge

Le Red Cedar est un conifère d’Amérique du Nord. Le bois que nous proposons provient principalement du Canada. Le bois est presque exempt de résines, mais sent nettement l’huile de cèdre, un parfum agréablement aromatique. En raison de sa structure cellulaire avec des cavités internes, il a un très bon effet isolant. La couleur rouge foncé donne au sauna une ambiance exceptionnelle. La texture, le parfum et la couleur font du cèdre rouge un bois de sauna très populaire.

Sapin Européen

Le sapin indigène est un bois populaire et peut également être trouvé dans de nombreux meubles. Surtout dans la région alpine, il est possible de traiter des allées en sapins. Aussi pour le sauna. Tout comme le cèdre rouge, le motif et le grain sont très naturels. L’aspect et la convivialité d’un sauna en bois de sapin sont chaleureux et familiers.

Aspen

Le peuplier faux-tremble est parmi les rares bois de feuillus utilisés pour la construction de saunas. Si vous voulez savoir à quoi ressemble le bois, il vous suffit de regarder un cure-dent, car il s’agit principalement de bois de tremble. Pour le sauna, le bois convient bien en raison de sa belle couleur claire et de sa stabilité.

Bois sec

Kelo est le nom finlandais du bois de pin mort ou naturellement séché. Le kelo vient principalement du nord de la Laponie et a 300 ans. Ce sont des arbres morts de vieillesse et dont le processus de séchage naturel a déjà commencé. Plus un Kelostamm est âgé, plus sa couleur gris argenté est intense. Bien sûr, le bois sec est particulièrement intéressant pour le sauna. Il est souvent utilisé pour les cabanes dites «Kelo», qui sont des cabanes de sauna, comme celles que l’on trouve dans les hôtels ou les saunas publics. Le bois est particulièrement aromatique et a donc un effet relaxant au sauna.

Bois thermo

À première vue, le bois thermo est indiscernable des bois exotiques tropicaux, également à cause de sa couleur sombre. Mais il ne s’agit pas d’espèces d’arbres menacées d’extinction utilisées pour le bois thermique, mais des essences indigènes. Le bois est traité thermiquement dans ce processus à 180 à 220 degrés pendant 96 heures. Après cette procédure, le bois ne peut vraiment plus nuire, certainement pas à l’eau, aux champignons ou aux bactéries. Un autre effet bénéfique pour la construction de saunas est le fait que les résines et les minéraux du bois s’évaporent complètement sous une chaleur extrême. On s’habitue un peu à l’odeur de fumée du bois. Au cours des premiers jours, un tel sauna ressemble davantage à un fumoir pour le jambon de la Forêt-Noire. Mais cela passe vite et n’est pas non plus désagréable.

Serviteur et siège en bois pour votre cabine de douche !
Pose, installation de receveurs de douche, en bois !